Actualités 2019

Exposition d’art pariétal à travers le regard d’artistes d’aujourd’hui, organisée par la Galerie Montignac-Lascaux.

Chers amis,

J’attire votre attention sur l’exposition d’art pariétal à travers le regard d’artistes d’aujourd’hui, organisée par la Galerie Montignac-Lascaux. 

Vernissage le 23 mai prochain à 18h30.

Daniel Renouf, son fondateur, est l’un de nos membres.
Sa galerie est de grande qualité et les artistes qu’il présente de talent.
Cela nous remémorera la visite que nous avions effectuée à Lascaux 4 en août 2017.

Avec mon fidèle et amical souvenir.

Jean-Luc Soulé
Président de « La Truffe/Amicale des Périgourdins de Paris »
www.latruffe.org       

 

Notre soirée d’hiver 2019 s’est déroulée le jeudi 21 mars au Musée d’Orsay et a rassemblé 160 personnes.

Elle a débuté par une visite avec des guides conférenciers qui, par groupe de 25 personnes, nous ont fait parcourir les collections du musée autour du thème “Ces œuvres qui ont fait scandale”.

Puis, nous nous sommes retrouvés dans le fumoir de l’ancien hôtel de la Gare d’Orsay pour prendre l’apéritif. Le dîner s’est ensuite déroulé dans la grande salle magnifiquement décorée du restaurant de cet hôtel.

En début de soirée, intervention de Jean Luc Soulé, Président de « La Truffe », qui a rappelé les activités en cours et à venir de notre Association, évoqué le travail de nos administrateurs, dont celui du secrétaire général Xavier Drago, et salué plusieurs de nos invités ou nouveaux membres. Arnaud Oseredczuk, Administrateur Général du Musée, a ensuite pris la parole pour retracer l’histoire du musée et de ses collections.

Enfin, au dessert, Alain de Tessières, administrateur de « La Truffe », a fait part avec beaucoup d’humour de son expérience de jeune chef de la gare d’Austerlitz au début de sa carrière à la SNCF, où il avait aussi sous sa responsabilité la gare d’Orsay. De l’avis de tous, cette soirée a été vraiment réussie dans un cadre particulièrement prestigieux, situé en plein cœur de Paris.

SOIRÉE D’HOMMAGE EXCEPTIONNELLE À LOUIS DELLUC

Quand? Le 26 avril à 17h.

Où? Au cinéma Lux-Louis Delluc au Buisson de Cadouin

Le programme:
-conférence de Gilles Delluc sur Louis Delluc -projection d’un film de 8 mn présentant les films de Louis Delluc -projection de «Fièvre» dernier film de Louis Delluc (45 mn) -débat.
Apéritif à l’issue de la projection, offert aux membres de la Truffe.
Prix de la soirée : 8 euros RÉSERVATION INDISPENSABLE auprès de Marie-Claude Arbaudie portable : 06 30 51 23 72
mail : mca@araprod.com

Louis Delluc, un périgourdin célèbre et méconnu Louis Delluc est un cinéaste, journaliste et écrivain français né en 1890 à Cadouin en Dordogne, et mort en 1924, à l’âge de 33 ans.
Louis Delluc a été un des premiers théoriciens et critiques du cinéma français. Il a inventé le mot «cinéaste»; il a créé les ciné-clubs.
Il a énormément écrit sur le cinéma et a réalisé sept films dont deux ont marqué l’histoire du cinéma : «La femme de nulle part» (1922) et «Fièvre» (1924). Il est l’initiateur de la première avant-garde qui va marquer le cinéma des années 20 en utilisant notamment le décor naturel. Il décèdera de la tuberculose à l’issue du tournage de «Fièvre». Dix ans après sa mort est créé le prestigieux prix Louis Delluc (le Goncourt du cinéma) qui immortalise son nom.

Mais son oeuvre tombe dans l’oubli. En 2003 Gilles Delluc (cousin germain du père de Louis Delluc), célèbre historien spécialiste de la préhistoire, décide de s’intéresser à la vie de ce lointain parent et publie une biographie: «Louis Delluc, l’éveilleur du cinéma français». En 2015, les films de Louis Delluc ont été restaurés et édités dans un coffret DVD par les Documents cinématographiques et la Cinémathèque française, ce qui les rend enfin accessibles au public.

LA TRUFFE SOUTIENT LE COURT MÉTRAGE AU FESTIVAL DE SARLAT

La Truffe a décidé de s’associer au festival du film de Sarlat, festival de renommée internationale, (qui s’est déroulé en novembre 2018), en dotant le prix du meilleur court métrage. Pour cette première initiative, le prix a été attribué au film : « Côté coeur » de Héloïse Pelloquet.

A gauche et au micro, Héloise Pelloquet recevant le prix du court métrage pour son film “Côté coeur”. A l’extrême droite, Marc Bonduel, délégué général du festival, Marie-Claude Arbaudie, administratrice de la Truffe et membre du jury.

Ce prix est doté par la Truffe d’un chèque de 1000 euros ce qui constitue un encouragement et un soutien significatifs à un jeune cinéaste. Pour ceux qui n’auraient pas pu voir ce film, ils peuvent le regarder grâce au lien ci-dessous: https://vimeo.com/257259171
mot de passe Maryline

12/02/2019 – Dîner commun entre des membres de la Truffe et de l’Association du Diner des Vins d’Anjou

Un dîner commun entre des membres de la Truffe et de l’Association du Diner des Vins d’Anjou a réuni le 12 février 2019 prés de 50 personnes au Restaurant” le Baltimore” avenue Kléber à Paris. Ce moment extrêmement convivial nous a permis d’enrichir notre cercle de connaissances et d’élargir notre horizon en découvrant des personnalités angevines. Ce fut aussi l’occasion d’une dégustation croisée de vins d’Anjou et de Bergerac. Ce dîner a été appelé d’un commun accord le Diner Des Plantagenets, du nom de la Maison Royale qui a réuni au 13ème siècle l’Anjou et le Périgord au sein d’un vaste ensemble territorial.

Photo de gauche à droite: Jean Luc Soulé – Président de La Truffe, Gilles de Beauregard – Président du Diner des Vins d’Anjou et Xavier Drago – Secrétaire Général de la Truffe

05/02/2019 – Le Club des ambassadeurs du Périgord s’est réuni à la questure de l’Assemblée Nationale.

Le Club des ambassadeurs du Périgord s’est réuni à la questure de l’Assemblée Nationale le 5 février 2019 en présence des quatre députés de la Dordogne, du Préfet, du Maire de Périgueux, du Président du Conseil Départemental. Près d’une centaine de personnes étaient ainsi présentes autour des organisateurs de la soirée, soit Jean-Luc Soulé, président de « La Truffe », et Jean Baptiste van Eslande, Président de Périgord Développement, qui ont présenté les leviers du développement économique de notre département.

Axelle Davezac, Directrice Générale de La Fondation de France, était invitée comme « grand témoin » pour exposer les enjeux territoriaux de cette Fondation qui joue un rôle non négligeable dans la cohésion des territoires.
Quatre entreprises périgourdines ont ensuite présenté leurs projets d’investissements:
• Pastels Giraud à Montignac
• Pépinières Desmartis à Bergerac
• ADMI (automatismes et maintenance industrielle) à Vanxains
• Kimo (instrumentation) à Montpon-Ménesterol

Le Ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a conclu la rencontre avant que le Président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, ne nous fasse l’honneur de se joindre à nos échanges.