Disparition du Dr Armand Laroche

Disparition d’un membre éminent de La Truffe le Dr AMAND -LAROCHE en Aout 2020

Après Robert TOULEMON, longtemps Vice-Président très apprécié, « La Truffe » vient de perdre avec tristesse, un autre de ses anciens membres, attaché au Bergeracois, le Docteur Jean-Louis ARMAND-LAROCHE.

 Il avait fait une brillante carrière comme neuropsychiatre des Hôpitaux de Paris et comme Professeur de médecine.

Un paragraphe extrait de son livre « Antonin Artaud et son double » paru chez Fanlac en 1964, mérite d’être cité en ces temps d’épidémie : « L’évolution terrifiante de la société moderne impose chaque jour davantage l’intervention de l’Etat dans la vie des hommes. Les règles d’hygiène collective, l’application des lois dites sociales assurent aux individus et à la collectivité un avenir matériel sans-doute, mais pour parvenir à ce but, ne négligera-t-on pas la liberté et la dignité humaine ? La médecine plus que tout autre discipline est au cœur de ce drame ».

Le docteur ARMAND-LAROCHE fut également pendant de nombreuses années le Président du Comité Médical International de Lourdes (CMIL) qui apprécie médicalement les très rares guérisons reconnues comme exceptionelles. C’est ainsi que ses obsèques à Excideuil, ville d’origine de son père, ont été célébrées par Mgr Périer, évêque émérite de Tarbes et Lourdes.

Il était chevalier de la Légion d’Honneur et chevalier de l’ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem.

Gardant le souvenir de sa fidèle amitié et de sa grande culture, « La Truffe » s’associe très chaleureusement à la peine de son épouse Marie, de leurs enfants et petits enfants et tient à les assurer de sa très profonde sympathie.

Jean Pierre Boissavit Président d’Honneur de La truffe