Prix de la Truffe 2017

www.perigord-développement.com

13ème Prix de « La Truffe » décerné le mercredi 16 août 2017 à Périgueux

La Société amicale des Périgourdins de Paris – « La Truffe » a décidé, sur recommandation de son jury (président : Jacques BERNOT. Membres : Jean-Luc SOULÉ, président de La Truffe, Marie-Claude ARBAUDIE, Chantal BAUDRON, Éliane GAILLARD, Jacques de BEAUGRENIER, François DUJARRIC de la RIVIERE, Pierre MILHAC, Jean-Charles SAVIGNAC et Alain de TESSIERES) et avec le soutien actif de la Chambre de commerce et d’Industrie de Dordogne et de Périgord Développement, d’attribuer son treizième prix, pour l’année 2017, à l’Hôtel de Bouilhac, situé à Montignac-sur-Vézère.

Ce prix, décerné en principe, chaque année, est destiné à soutenir et encourager le travail en profondeur et les talents périgourdins qui participent pleinement au développement économique du Périgord, au dynamisme du département de la Dordogne.

Parmi les différents projets soumis au jury, et après que chaque candidat ait fait l’objet d’une ou plusieurs visites sur place par un ou plusieurs membres du jury, celui-ci, en définitive, a décidé d’attribuer le prix de La Truffe 2017 à l’Hôtel de Bouilhac à Montignac-Lascaux.

Un chèque d’un montant de 4.000 € sera remis le mercredi 16 août 2017 à Périgueux aux animateurs de l’Hôtel de Bouilhac, afin de manifester le plein soutien de « La Truffe » à l’effort d’adaptation du secteur de l’hôtellerie-restauration aux nouveaux enjeux et exigences patrimoniales du tourisme mondialisé.

*

Jean-Luc SOULÉ, président de La Truffe précise que « le choix de l’Hôtel de Bouilhac s’est effectué en considération du développement économique et touristique appelé par Lascaux IV et du grand nombre attendu des visiteurs dans ce secteur naturel et historique de la Dordogne. Le besoin en hôtellerie de qualité, à vocation patrimoniale, est indispensable.

« Le projet est ambitieux et a nécessité un investissement de deux millions d’euros, réalisé avec l’appui de Périgord Développement et de la Caisse régionale du Crédit Agricole Charente-Périgord. Il s’agit d’un hôtel de douze chambres de grand standing et d’un restaurant gastronomique. Le chef, M. Christophe Maury, a une bonne expérience de ce type d’établissement.

« Le projet est réalisé par des Périgordins. Madame Karine Maury, diplômée en droit, est une enfant du pays. C’est elle qui assume la gestion commerciale de l’hôtel.

« Le projet est au cœur du patrimoine et de la culture. L’hôtel, installé dans un ancien hôtel particulier du XVIIème siècle appartenant à la famille de Bouilhac, est bien intégré dans le site des bords de la Vézère, au centre du bourg, et dispose d’une vue plongeante sur la rivière. Le slogan de communication est « rêves, histoire et gourmandises ». Une salle de l’hôtel, sous les voûtes, équipée d’un piano quart-de-queue, est dédiée à la vie musicale et culturelle. Les résidents et les autres découvriront régulièrement des « surprises » culturelles en flânant dans l’établissement. En outre, des ateliers « cuisine » seront ouverts aux enfants, pour leur faire découvrir et partager la « passion épicurienne ». 

36_custom_56bdf1c9c3ec7.jpg

À noter : Les animateurs de l’Hôtel de Bouilhac ont l’intention de consacrer le montant du prix à la restauration d’une cheminée monumentale dans l’ancienne cuisine ; une plaque mentionnant le prix sera apposée sur cette cheminée.

Christophe et Karine MAURY : HÔTEL DE BOUILHAC 24290 MONTIGNAC 

M. 06 85 03 07 93 E-Mail : contact@hotel-de-bouilhac.com  

Par ailleurs, le Club des Ambassadeurs du Périgord, lancé au Sénat en avril 2016, se réunira en Périgord, à l’occasion de la remise de ce Prix, pour une présentation officielle de son programme.

Remise du Prix du Jury de « La Truffe »

Mercredi 16 août à 11h

à l’Hostellerie Castel Peyssard à Périgueux

Contact presse : Gauthier ALLIBERT Tél. : 06.45.55.15.85 E-mail : g.allibert@dordogne.cci.fr